Bujumbura- Burundi
+257 79 33 20 52
info@promotinghumalife.org

A propos

Présentation générale

Promoting Human life  est une organisation locale sans but lucratif œuvrant dans le dévélopement communautaire avec un focus sur le développement socio-économique durable de la femme et des jeunes en particulier les jeunes filles.

Agréée par ordonnance ministérielle numéro 530/1463 du 27 Août 2012 avec un numéro d’identification fiscale NIF, N0 4000131419, cette organisation a démarré ses activités au mois de mars 2013.

Le travail de GLID s’appuie sur certains indicateurs du développement économique et social ainsi que certaines données des études fiables menées par des institutions et différents partenaires. Son cadre de partenariat prôné et recherché s’inscrit dans la ligne de mire des OMD et de la CSLP spécialement dans :

  • la réduction de l’extrême pauvreté et la faim
  • la réduction de la mortalité infantile
  • l’amélioration de la santé maternelle
  • le combat contre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladies récurrentes

GLID se trouve être le champion de la très célèbre approche d’épargne et crédit communautaire NAWE NUZE « viens toi aussi », qui constitue sa porte d’entrée pour s’attaquer notamment aux barrières socio-culturelles. Il utilise des approches de travail qui s’articulent autour de la promotion de l’implication effective de la femme et de la fille dans la prise de décisions sur des questions d’intérêt commun et qui l’intéressent en tant qu’individu. Cet empowerment socio-économique vise leur autonomisation  et brise le déséquilibre des relations homme-femme dans la gestion des ressources communautaires et du ménage.

Valeurs fondamentales

GLID est fondé sur les valeurs intrinsèques et piliers de l’organisation que sont la tolérance, la diversité, l’équité, l’intégrité, l’indépendance et la transparence.

Vision

La vision de GLID est telle que « Nous nous inscrivons dans une logique qui contribue à bâtir un monde où les peuples s’épanouissent et vivent dans la dignité et la sécurité. Nous participons dans un mouvement mondial engagé à l’éradication de la pauvreté »

Mission

La mission qui s’aligne dans cette  vision est elle-même parlante : « Great Lakes Inkingi Development est une association Burundaise de référence aspirant à opérer dans la région des Grands Lacs, dédiée à une transformation individuelle et sociale vers un développement durable »

Domaines d’intervention
  1. Le développement communautaire à travers la promotion l’épargne et crédit communautaire dite « Nawe Nuze » et la connexion des associations à base communautaires aux institutions de micro-finances ;
  2. La sécurisation des conditions de vie des ménages ;
  3. Le renforcement de la bonne gouvernance et le leadership communautaire ;
  4. La consolidation de la paix et la prévention des conflits ;
  5. La gestion des ressources Naturelles et l’adaptation aux changements climatiques;
  6. La lutte contre les violences faites aux femmes et l’engagement des hommes et garçons à l’empowerment de la femme/fille ;
  7. La lutte contre le VIH /SIDA et la promotion de la Santé de la reproduction
Un peu de genèse

L’ONG CARE International a entrepris un processus de changement de modèles d’intervention à tel point qu’en 2012, les réformes ont abouti au passage de stratégie d’intervention directe sur terrain au passage de la stratégie d’intervention via les organisations nationales œuvrant directement sur le territoire national. Ce nouvel alignement a implicitement poussé à la restructuration des missions et beaucoup d’employés ont vu leurs contrats arrêtés pour raison de restructuration.

Entre autres mécanismes de sortie pour accompagner les ex-employés dans lesquels CARE Burundi avait longuement investi, ce qui transparait dans les qualités personnelles et les compétences multifonctionnelles. CARE Burundi était convaincu que les expériences de longue date dont regorgent ses anciens staffs ne devraient pas rester vaines ou inexploitées. Cette ONG internationale a de facto cautionné et facilité l’initiative de la création de l’association des ex-staffs de CARE.

Structure et fonctionnement

GLID s’appuie sur un ensemble d’organes qui tirent leur légitimité des élections de l’Assemblée Générale. Ces organes sont le comité exécutif composé de 5 personnes, le Comité de surveillance de trois membres, vingt délégués régionaux et d’un secrétariat exécutif. Un staff d’une quarantaine de contractuels à la tête duquel un Secrétaire Exécutif qui assure la gestion quotidienne les activités de GLID et  coordonne une unité administration, une unité finances, une unité en charge de l’implémentation des projets et une unité de suivi évaluation et apprentissage.
Ainsi, une vingtaine de cadres de conception, une soixantaine coordonnateurs de terrain et un bon nombre d’experts dans l’appui aux programmes se retrouvent actifs pour rendre GLID une organisation partenaire incontournable dans le développement durable des communautés à la base.

Provinces d’intervention

Pour un  développement économique et social  durable basé sur le renforcement  des capacités des communauté afin de leur doter des compétences suffisantes pour les membres et la communauté toute entière à son propre  développement participative et intégrale, GLID fait un encadrement de proximité et sa présence sur terrain est un atout de taille. GLID intervient dans présentement dans dix provinces et a des bureaux régionaux à Bujumbura (siège de GLID), Cibitoke, Gitega, Kayanza, Ngozi, Kirundo et Muyinga.

Les provinces d’intervention de GLID sont pour le moment: Bujumbura Mairie, Bujumbura Rural, Bubanza, Cibikote, Gitega, Kayanza, Kirundo, Makamba, Muyinga, Ngozi, Rumonge